Lenovo IdeaPad Duet : prise en main d'un Chromebook au format tablette


Avec les applications Android disponibles sur les Chromebook, les modèles
de tablettes hybrides avec un clavier détachable comme l’IdeaPad Duet de
Lenovo ont plus de sens. D’autant que Google a récemment renforcé la prise
en charge des tablettes par Chrome OS, en ajoutant de nouveaux gestes
tactiles et un mode tablette pour le navigateur Chrome.


Certains verront dans l’IdeaPad Duet une version Chrome OS de la Surface Go
et Go 2 de Microsoft et ils n’auront pas tort. Comme elle, la Duet est une
tablette 10 pouces avec un clavier détachable et un pavé tactile. Mais
contrairement à Microsoft, Lenovo inclut le clavier. La Duet est aussi
nettement plus abordable qua la

Surface Go 2

, avec un tarif de 279 dollars pour la version 64 Go et 299 dollars pour le
modèle 128 Go (les prix en euros n’étaient pas encore disponible au moment
de la rédaction de cet article).


L’IdeaPad Duet propose un écran 1.920 x 1.200 pixels avec un ratio de
16:10, ce qui permet d’avoir un peu plus de hauteur pour travailler. C’est
un bel écran avec une luminosité de 400 nit, ce qui aide à réduire les
reflets de la surface brillante. Le clavier se connecte magnétiquement et
l’écran est compatible avec les stylets USI (vendu séparément).

 

Clavier et trackpad corrects


Le clavier-étui est plutôt correct, mais Lenovo a réduit la taille des
touches sur le côté droit. La touche apostrophe nous a particulièrement
frustré durant cette prise en main : impossible de viser juste sans que le
doigt n’atterrisse sur la touche Entrée à plusieurs reprises. Il faut sans
doute un temps d’adaptation pour s’y faire et éviter les fautes de frappe.


Le clavier n’est pas rétro-éclairé, ce qui est fréquent sur les chromebooks
d’entrée de gamme. Le petit pavé tactile est bon, mais mieux vaut ne pas
laisser trainer les paumes pour éviter les sauts de curseur et les
sélections de texte accidentelles.

 


La protection arrière, indépendante de l’étui-clavier, se fixe aussi
magnétiquement. Elle intègre une béquille pour orienter l’écran. La
configuration permet d’utiliser la tablette posée sur les jambes pour taper
du texte.


A à la maison ou au bureau, on peut profiter du port USB-C et pour
connecter un écran externe, un clavier et une souris. Cela transforme la
Duet en petit écran à utiliser comme dispositif de communication si on
souhaite garder Slack ou le courrier électronique ouverts ou bien s’en
servir comme lecteur multimédia lorsque l’on travaille sur l’écran
principal.

Performances satisfaisantes

 

Sous le capot, on trouve un processeur Mediatek octuple cœur Helio P60T, 4
Go de mémoire et 64 ou 128 Go de stockage flash eMMC. Etant donné l’absence
de stockage extensible et le fait que la version 128 Go coute à peine plus
cher, mieux vaut opter pour celle-ci. Nous étions un peu inquiets de
n’avoir que 4 Go de Ram mais nous n’avons pas constaté de ralentissement
majeur en usage courant, y compris pour le jeu vidéo.


A ce propos, nous avons essayé quelques jeux issus de Google Play qui
tournent sans encombre. Sachez également que l’IdeaPad Duet peut
fonctionner avec le service de cloud gaming

Google Stadia

et les manettes Bluetooth.

 


L’autonomie semble correspondre à ce que Lenovo promet, soit environ 10
heures. Nous n’avons pas encore mené de tests formels, mais d’après notre
utilisation, elle pourrait facilement atteindre 8 heures, mais tout
dépendra de la luminosité de l’écran et de l’usage.


Outre le port USB-C sur la droite, on trouve un bouton de volume et
d’alimentation. La tablette est équipée de micros longue portée et de
haut-parleurs stéréo. Il y a des caméras 2 mégapixels à l’avant et 8
mégapixels à l’arrière. Les performances des webcams et des micros n’ont
rien d’exceptionnel, mais sont amplement suffisantes pour le chat vidéo.
Les micros peuvent également être utilisés pour l’Assistant Google. Les
haut-parleurs ne sont pas très bons. Au-delà d’un usage occasionnel, mieux
vaudra connecter un casque ou des écouteurs Bluetooth.

 


Verdict provisoire


Les performances et la taille de L’IdeaPad Duet sont sans doute trop
limitées pour en faire son ordinateur principal. Mais si vous recherchez un
appareil de mobilité pure ou un appareil secondaire, elle semble avoir
toutes les qualités requises.



Article de CNET.com adapté par CNETFrance


Image : Joshua Goldman/CNET



Lien de la source